Rechercher dans ce blog

vendredi 16 juin 2017

Don Juan de Borbón y Battenberg, infant d'Espagne 1913-1993

Juan de Borbón y Battenberg Conde de Barcelona

Fils de Alfonso XIII, roi d'Espagne et de la reine Victoria Eugenia, née princesse de Battenberg, prétendant au trône d'Espagne de 1941 à 1977, il prit le titre de comte de Barcelone à partir du 8 mars 1941.

46 commentaires:

  1. L'Infant Juan de Borbon y Battenberg, comte de Barcelone.

    RépondreSupprimer
  2. Don Juan de Bourbon et Battemberg ,comte de Barcelone 1913-1993)'

    RépondreSupprimer
  3. Lui même il était comté , mais aussi il était fils ,père et grand père de rois .

    RépondreSupprimer
  4. L'Infant Don Juan de Borbón y Battenberg, futur comte de Barcelone (1913-1993)

    RépondreSupprimer
  5. Le Comte de Barcelone père de Juan Carlos et grand père du roi actuel Felipe.

    RépondreSupprimer
  6. Juan de Borbon, conde de Barcelona (20/06/1913-01/04/1993)

    RépondreSupprimer
  7. Une de ses petites-filles s'est marié dans la ville dont il portait le titre.

    RépondreSupprimer
  8. Son épouse est née sur une île d'un archipel où réside la fille aînée d'un souverain déchu, frère de leur bru.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sans doute une faute e frappe, Pala: si je n'ai pas commis d'erreur en faisant ma proposition à Royautés, il aurait fallu écrire "décédée" et non "née", même si pour les croyants le décès est naissance à une nouvelle vie

      Supprimer
    2. Exact Danièle B.
      Décédée et non née.
      Bon week-end.

      Supprimer
  9. juan de bourbon comte de barcelone

    RépondreSupprimer
  10. L'infant Juan d'Espagne , comte de Barcelone .

    RépondreSupprimer
  11. Juan de Borbon y Battenberg, comte de Barcelone, fils et père de 2 rois d'Espagne: respectivement Alfonso XIII et Juan Carlos I

    RépondreSupprimer
  12. Juan de Borbón y Battenberg, 1913 - 1993
    Merci à Pala

    RépondreSupprimer
  13. né puiné de cadet il était loin d'être destiné à coiffer la couronne, et cependant il en a reçu, en héritage, les droits dynastiques auxquels il a renoncé après que son fils aîné l'ait coiffé sur le poteau dans la course au trône

    RépondreSupprimer
  14. marié en exil le jour de la fête nationale de son pays

    RépondreSupprimer
  15. marié à une fille de celui qui avait été un oncle par alliance

    RépondreSupprimer
  16. SAR l' Infant d' Espagne Don Juan de Bourbon et Battenberg

    RépondreSupprimer
  17. Juan de Bourbon y Battenberg

    RépondreSupprimer
  18. Fils d'un souverain, père d'un souverain et grand-père d'un souverain, il n'est jamais monté sur le trône.

    RépondreSupprimer
  19. Don Juan de Borbon y Battenberg, infant d'Espagne, comte de Barcelone

    RépondreSupprimer
  20. Son troisième prénom était Thérèse (je le donne en version française).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet , Cecil , c'est très curieux pour un homme !

      Supprimer
    2. En réponse à Doudou: certes cela étonne, mais n'oublions pas dans l'histoire de France le duc de Montmorency, ami intime de François 1er et d'Henri II, qui se prénommait... Anne; et de même beaucoup d'hommes portent sans que quiconque s'en étonne le prénom de Marie associé à un autre prénom; alors va pour Thérèse mais dans son pays on le termine le plus souvent par un O, forme "masculinisée" de ce prénom, même si dans pas mal de chroniques plus ou moins biographiques francophones on utilise la forme féminine

      Supprimer
    3. pour revenir sur mon message de réponse à Doudou, et pour sourire un peu, je vous copie-colle ici une identité sortie un jour sur un site espagnol, où l'on récapitule l'identité complète d'un prince des dynasties ibériques du XIXème siècle, présenté comme l'homme au prénom le plus long; accrochez-vous:

      Alfonso María Isabel Francisco Eugenio Gabriel Pedro Sebastian Pelayo Fernando Francisco de Paula Pío Miguel Rafael Juan José Joaquin Ana Zacarías Elisabeth Simeón Tereso Pedro Pablo Tadeo Santiago Simón Lucas Juan Mateo andrés Bartolomé Ambrosio Gerónimo Agustin Bernardo Cándido Gerardo Luis-Gonzaga Filomeno Camilo Cayetano Andrés-Avelino Bruno Joaquín-picolimini Felipe Luis-Rey-de-Francia Ricardo Esteban-prtomártir Genaro Nicolás Estanislao-de-Koska Lorenzo Vicente Crisóstomo Cristiano Darío Ignacio Francisco-Javier Francisco-de Borja Higona Clemente Esteban-de-Hungría Ladislado enrique Ildefonso Hermenegildo Carlos-borromoeo Eduardo Francisco-Régis Vicente-Ferrer Pascual Miguel -de-los-Santos Adriano Venancio Valentin Benito José-Oriol Domingo Florencio Alfacio Benére Domingo-de-silos Ramón Isidro Manuel antonio Todos-los-Santos de Borbón y Braganza.

      pouvait-il se souvenir lui-même de tout cela? et dans le bon ordre? et imaginez la catastrophe si, durant ses années scolaires, on lui demandait de décliner son identité complète... si par malheur il bégayait, il en avait pour une demi-heure!
      cela me rappelle bien sûr la fameuse blague de l'aubergiste qui reçoit un client nanti d'une telle collection... mais tout le monde la connaît! Je n'ai pas compté le nombre de saints appelés à la rescousse par les parents de l'enfant, mais précisément en 20ème position (ou à peu près), on trouve la version masculine de Thérèse: TeresO

      Supprimer
    4. Merci pour ces précisions , Danièle B. En effet , Anne et Marie sont assez courants ( dans ma famille ) .

      Supprimer
    5. Le plus jeune fils de notre énigme avait aussi Thérèse parmi ses prénoms, ainsi que ses cousins germains...
      J'ai parcouru les noms de membres de sa dynastie et trouvé les prénoms d'Isabel, Elisabeth, Ana pour des garçons et Patricinio ou Judas pour des filles.
      Le prince Pasquale des Deux-Siciles, né en 1852, avait 5 prénoms féminins : Ana, Filomena, Lucia, Luitgarda et Apollina.
      Chez les Habsburg, n'oublions pas Marcus d'Aviano, porté par de nombreux descendants du dernier couple impérial, filles comprises. Aujourd'hui, 4 des enfants d'Astrid de Belgique et Lorenz d'Autriche s'appellent, notamment, Paola (Amedeo), Gerhard (Maria Laura), Isabelle (Joachim) et Joachim (Laetitia).
      Dans les dynasties catholiques, il n'est pas rare de féminiser des prénoms uniquement masculins et inversement : Ainsi, les 2 frères ainés de notre inconnu s'appelaient Cristino (plutôt que Cristian) et Isabelino. En Autriche, il y a eu des Medarde et, surtout, des Caspara, Melchiora et Balthasara!

      Supprimer
    6. Je me suis toujours demandé pourquoi ces têtes couronnées donnaient autant de prenoms inutiles à leurs enfants. Alors qu'un seul ou deux d'entre eux (dans le cas des prénoms composés)
      étaient réellement utilisés.

      Supprimer
    7. Merci , Danièle B. et Cecil , pour ces impressionnants catalogues et curiosités !

      Supprimer
  21. eve45
    ----Juan de Bourbon y Battenberg ,comte de Barcelone ( 1913-1993) comte de Barcelone Grand-père de l'actuel roi d'Espagne

    RépondreSupprimer
  22. Juan de Borbón y Battenberg (Real Sitio de San Ildefonso, 20 de junio de 1913-Pamplona, 1 de abril de 1993)

    RépondreSupprimer
  23. Je pense à Juan de bourbon et battenberg, père du Roi Juan Carlos d'Espagne

    RépondreSupprimer
  24. Don Juan de Bourbon, comte de Barcelone

    RépondreSupprimer
  25. S.A.R. le Comte de Barcelone , Juan de Borbón y Battenberg né le 20 juin 1913 au palais royal de la Granja de San Ildefonso, près de Ségovie (en Espagne) et décédé à Pampelune le 1er avril 1993, Salutation.

    RépondreSupprimer
  26. Comme Danièle B. je pense, que son épouse est décédée dans une Ile ?
    prétendant au trône à père de roi, Aujourd'hui son petit fils est Roi.Salutation

    RépondreSupprimer
  27. Don Juan d'Espagne , comte de Barcelone ( 1913-1993 ) , père du roi Juan-Carlos 1er et grand -père du roi actuel Felipe VI d'Espagne .

    RépondreSupprimer
  28. Prince des Asturies, Juan de Borbon y Battenberg, futur comte de Barcelone et propre père du roi d'Espagne Juan Carlos.

    RépondreSupprimer
  29. Fils de roi, père de roi, il ne sera jamais roi.

    RépondreSupprimer
  30. Juan de Bourbon, comte de Barcelone (1913-1993)

    RépondreSupprimer
  31. ses premier et deuxième prénom représentent ensemble le prénom composé sous lequel son fils est entré dans l'histoire

    RépondreSupprimer
  32. Juan, comte de Barcelone pere du roi Juan carlos

    RépondreSupprimer
  33. il avait commencé sa formation militaire dans l'école navale de son pays dédiée à la marine, mais avait du l'interrompre pour suivre sa famille en exil; après quoi il la reprit en Grande Bretagne (comme beaucoup de royaux....), précisément à Dartmouth

    RépondreSupprimer
  34. Juan de Borbon père du roi Juan Carlos

    RépondreSupprimer
  35. le comte de Barcelone

    RépondreSupprimer
  36. SAR Juan de Borbon y Battenberg, comte de Barcelone (1913-1993)

    RépondreSupprimer