Rechercher dans ce blog

mardi 3 juin 2014

Succession de Juan Carlos : la "bombe à retardement" Letizia ?

"Mais tout n'est pas si rose dans la vie de Letizia. Durant ses premières années de princesse, les Espagnols lui reprochent d'être trop distante, trop froide. Certains acceptent mal qu'une roturière ait gagné le cœur du prince. Scrutée par la presse people, elle soigne de près son apparence, jusqu'à paraître d'une extrême minceur. Une maigreur tellement exhibée qu’elle en devient suspecte et qu'elle est soupçonnée d’anorexie. Il n’en faut pas plus pour faire de Letizia une nouvelle Diana, princesse pleine de névroses et potentiellement capable d'être une bombe à retardement pour la couronne espagnole. Certains républicains se frottent même les mains et affirment qu’avec Letizia, ils possèdent le meilleur atout pour faire imploser la monarchie..."

http://www.atlantico.fr/decryptage/succession-juan-carlos-bombe-retardement-letizia-1594877.html

"Letizia d'Espagne : cette reine que les monarchistes détestent ":

Issue d'une famille républicaine, rejetée par les monarchistes, elle incarne désormais avec Felipe l'une des plus anciennes dynasties d'Europe...

http://www.lepoint.fr/monde/letizia-d-espagne-cette-reine-que-les-monarchistes-detestent-02-06-2014-1830347_24.php


3 commentaires:

  1. On peut aussi retourner le propos : et si Letizia devenait l'atout n°1 du nouveau souverain espagnol ? La comparaison avec Diana n'est absolument pas appropriée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son comportement n'a rien à voir avec celui de Diana. D'accord avec vous.

      Supprimer
  2. Deux personnalité très différentes en effet.
    La princesse de Galles était très fleur bleue et aimait TROP son mari .

    RépondreSupprimer