Rechercher dans ce blog

mardi 3 juin 2014

Le jour où Juan Carlos sauva l’Espagne

"Le Roi Juan Carlos vient aujourd’hui de rendre les armes. Il abdique au profit de son très populaire fils le Prince Felipe. Une décision soudaine qui intervient dans une atmosphère fin de règne éclaboussée par des scandales, financiers, familiaux. Par l’image d’un roi dispendieux, décrit comme  aussi riche que l’Espagne  est pauvre, Celle d’un vieux monarque fatigué, et par trop souvent fustigé pour ses « talents » de play-boy invétéré, sa passion de la chasse à l’éléphant et autres frasques qui ont souvent  fait tant  les « unes »  de la presse espagnole, ou des magazines « people » sans frontières.
Si c’est surtout cela que les médias « hot news » évoquant la nouvelle relaient en boucle, Juan Carlos n’en restera pas moins pourtant dans l’Histoire, comme un Souverain, désigné par Franco le terrible pour lui succéder, mais qui assura remarquablement une transition démocratique en douceur. Le Pari qui n’était pas gagnée d’avance.

Juan Carlos. Le roi qui fit échouer une tentative de coup d’état militaire..."

http://www.frederichelbert.com/20140602/le-jour-ou-juan-carlos-sauva-lespagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire