Rechercher dans ce blog

jeudi 26 juin 2014

Dîner en l'honneur de Leka II Zogu et d'Elia Zaharia au palais Elisabeta

Le 25 juin, la princesse Margareta de Roumanie et son époux, Radu, ont offert un dîner en l'honneur du prince Leka II Zogu et de sa fiancée, Elia Zaharia, au palais Elisabeta, à Bucarest, en présence de représententants du monde politique roumain et de quelques membres du Corps diplomatique.



http://www.romaniaregala.ro/jurnal/dineu-in-onoarea-principelui-leka-al-ii-lea-al-albaniei-palatul-elisabeta-25-iunie-2014/

6 commentaires:

  1. Pourquoi faut-il "numéroter" Leka Zogu ? Son défunt père n'a jamais été roi et lui-même
    ne règne pas. On peut tout au plus le présenter comme le prince Leka Zogu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le différencier de son père et parce que c'est le nom qu'il se donne. On a la même chose avec le prince héritier de Serbie (crown prince Alexander II)

      Supprimer
    2. Le prince-héritier de "Yougoslavie" et non de Serbie l'a été de fait durant quelques mois. M. Zogu n'a jamais été prince-héritier et son père n'a jamais régné ...

      Supprimer
    3. Ou, pour être plus précis, le père de Leka Zogu "le jeune" était né prince-héritier d'Albanie, lui.

      Supprimer
  2. Quant au prince-héritier de "Yougoslavie", il ne peut prétendre se faire appeler "Alexandre II".
    Il n'a jamais régné et ... la Yougoslavie n'existe plus.

    RépondreSupprimer
  3. On ne peut pas dire qu'un numéro soit un nom ou un titre qui pourrait être protégé ou qu'on pourrait usurper. Si tous les membres d'une même famille ont toujours porté de père en fils le même prénom comme cela arrivait souvent il faut bien distinguer ses membres par des numéros, que cette famille ait été noble, bourgeoise, paysanne... et on voit cela souvent pour les familles d'artistes.
    En l'espèce ce n'est même pas un sujet de polémique notamment en Albanie puisqu'il n'y a qu'une famille royale. Il ne pas me semble non plus qu'il y ait de polémique pour ce qui concerne la Serbie puisqu'Alexandre Ier de Serbie était certes d'une famille différente d'Alexandre II mais la famille du premier est éteinte et le deuxième devint Alexandre Ier en Yougoslavie ce qui peut justifier malgré la disparition de Yougoslavie que son petit-fils soit Alexandre II. Une polémique naît lorsqu'il y a deux compétiteurs pour une couronne et à cet égard bien sûr beaucoup admettent pas le XX dont on désigne parfois Louis de Bourbon ou pour certains c'est Henri VII pour le comte de Paris qui les gêne…

    RépondreSupprimer