Rechercher dans ce blog

mercredi 21 mai 2014

L'infante Elena à la corrida de la presse

2 commentaires:

  1. Horrible et d'une cruauté sans nom. Mais cela ne m'étonne pas d'elle car lorsqu'on connait l'amour de la chasse de son père, on ne peut pas s'attendre de sa part à de la compensation pour la cause animale.
    En Espagne, les espagnols ont coutume de dire à son propos : " elle n'est pas finie" ... elle me fait pitié comme sa famille !!!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contre la corrida, je milite contre. Je ne condamne pas ceux qui la regardent mais je condamne l'autorisation de torturer dans des souffrances insupportables les taureaux pour les achever au final par une mort cruelle. Le tout pour satisfaire un public avide de maltraitance animale (c’est cela) et de sang !!!
    Ma joie est sans limite lorsque qu'on torero est blessé... sans limite !!! J’assume cette phrase.

    RépondreSupprimer